Les chants Du yi (en référence aux yi King)

Composé le 2 avril 2020

Aux étangs, un Arbre

 

De bon matin, je suis parti pour retourner chez moi

Entre ciel et terre je me suis posé en moi

De l'arbre j'ai pris l'apparence et entre pleurs et rires

De bon gré, il m'a fallu souffrir

La douleur un instant et devenue ma compagne

En face de cet étang, en pleine campagne.

Mes racines solidement plantées en terre

Je me suis étendu pour me taire

Je regarde sans voir

Et j'entends le silence

La demoiselle (1) gracile se pose sur ma main

La force se veut docile aux bouts de mes deux mains

Le sommet de mon crâne touche le ciel

Mon corps est de pierre, et mon esprit bleu ciel.

Jadis, naguère, autrefois, que je tombe en poussière si je les réemplois (2)

Ici et maintenant

Je sens cette vie qui palpite en moi

Empli de vacuité tout est là et rien ne me manque

Je pense à mes élèves

Ce chant s'élève en moi

Et je pense, " qu'ils puissent tous vivre heureux et libre"

Que la mort les épargnes

Afin que tous, communiant dans la joie, nous puissions de nouveau vivre ces moments là

 

Christian FOULON

(1) (demoiselle : libellule)

(2) phrase empruntée à la chanson : les cœurs purs, de j-Roger Caussimon

 

* * * * * * * * * *


bonjour, Gérard

Je t'envoies quelques recommandations pour la pratique personnelle de tout un chacun!...

En dehors de toutes les recommandations édictées par le gouvernement et qu'il faut "bien sûr" suivre, je préconise pour ma part une pratique personnelle si possible dans la nature ou son jardin. La séance se décomposant comme ceci.

1) exercices d'ouverture

2) stimulation des méridiens des membres inférieurs (contractions isométriques)

3) renforcer les reins (le ver) 15 à 30 minutes

4) zhan zhuang (l'arbre) 15 à 30 minutes possible en 3 fois 10 min "ne pas s'arrêter à l'apparition de douleurs continuer 2 à 3 min en plus

Pour les personnes ayant un arbre bouleau (arbre guérisseur) dans son jardin poser les mains sur l'arbre 10 à 15 min puis dos à l'arbre inverser le ciel et la terre lors de l'exercice mains sur l'arbre (penser aspirer par le poing lao gong expirer par le point yong shuan "source bouillonnante"

Ce qui est important c'est renforcer l'immunité donc travailler avec la douleur "fin de séance apaiser avec des ex : bien-être).

Je rappelle à tous que l'important en qi gong comme en arts martiaux c'est pour l' être humain l'accomplissement de sa véritable nature et l'obtention de sa liberté...

L'occasion nous est donné en ces circonstances et à chacun de nous prendre en charge sa pratique....

Bien sûr toutes les autre pratiques peuvent être travaillées voir site (vidéo en ligne)
Bon courage, 

J'espère vous revoir bientôt !...

Christian   FOULON